Décembre 2011

L'ignoble orthographe de l'Élysée en 2011


Les Français le savaient, le président François Mitterrand était un homme cultivé, qui, bien évidemment, maîtrisait et respectait parfaitement notre langue.

On peut penser qu'il n'eût pu imaginer que Nicolas $arkozy, le successeur de son propre (et également cultivé) successeur Jacques Chirac pourrait permettre à ses collaborateurs de ne même plus masquer leur inculture et leur mépris pour notre langue en commettant, dans une syntaxe vacillante, de si nombreuses fautes d'orthographe dans un communiqué officiel de l'Élysée prétendant honorer, qui plus est, la disparition de sa veuve :

la France que nous aimons


La France que nous aimons ???

Non, décidément..., la France de ceux qui détruisent notre langue et notre culture — et encore plus lorsque l'un d'eux est au sommet de l'État — n'est pas, mais vraiment pas, une France que nous pouvons aimer !

Quand on sait en outre :

... comment ne pas nous sentir insultés, méprisés — sinon trahis —, par tous ces gens qui se disent et prétendent de « l'élite » ???

Devons-nous donc penser, comme Henry BECQUE (Notes d'album, 1926), que : « L'élite, c'est la canaille » ?

 

 

________________________________
0 COMMENTAIRE

FRANCE - 15 décembre 201_
....... ........... a écrit :
 

 

~   POSTER UN COMMENTAIRE   ~

  * champs nécessaires  



 

Sauf imprévu, votre commentaire sera ajouté ci-dessus dans les 24 heures

 

, portraits et nus féminins – photographies
english version

© Daniel Bertrand – droits d'auteur protégés par le code de la propriété intellectuelle – conditions d'utilisation
 

--
mon petit bloc-notes

haut de page
bas de page