Septembre 2010

Surprenants réglages par défaut des navigateurs, qui acceptent tous les cookies.



Les navigateurs — et même Firefox, ce qui me surprend — sont généralement réglés par défaut pour accepter les cookies, TOUS les cookies, puisque même ceux installés par des « tiers » (c'est-à-dire par des « entités » qui n'ont rien à voir avec le site que l'on visite : les publicités qui y sont encartées, par exemple).

Je ne peux que conseiller de modifier ces réglages — au moins en refusant les « tiers » — et de généralement refuser les cookies sauf pour les sites de confiance qui indiquent clairement l'utilisation qu'ils en font, ce qui est d'ailleurs recommandé par la CNIL [*] !

Refuser les cookies « par défaut » est aussi un excellent moyen de détecter les (innombrables) sites agissant dans l'ombre ! Et donc de s'en méfier !
Car...
averse de points

... qui se cachesurtout s'il prétend de ses bonnes intentions — est douteux quant à ses réelles motivations !

 

menu « Outils / Options / Vie privée »
    Firefox, les surprenants réglages par défaut proposés :            Pour « mon » Firefox, je préfère nettement :                      
réglages par défaut de Firefox                     vie privée avec Firefox

Un navigateur moderne (et même l'ancêtre MS Internet Explorer 6) permet d'indiquer les sites de confiance desquels vous acceptez systématiquement les cookies.

Mieux, avec Mozilla Firefox, l'extension Cookie Monster permet d'un simple clic de les accepter/ refuser quand nécessaire, et pour le temps nécessaire !

Cookie Monster

 

Note :
Il est troublant de constater que la plupart des sites dépendants du Gouvernement (Français) se comportent de manière parfois démocratiquement inquiétante (à de rares exceptions près, comme par exemple impots.gouv.fr illustré ci-dessus) !

La plupart imposent les cookies très souvent sans raison apparente, ne le disent généralement pas (c'est donc le visiteur prudent qui doit comprendre pourquoi il ne peut brusquement plus naviguer), et de toute façon ils ne précisent pratiquement jamais clairement — ou même pas du tout pour la majorité ! — le but, le rôle et la durabilité de ces cookies qu'ils imposent (exemples : www.retraite.cnav.fr, www.pole-emploi.fr/, etc.) !

---------------------------------------
Géoportail est l'exemple-type de site à me faire fuir à vitesse grand V !
« On » vous remercie d'accepter, mais « on » se garde bien de vous donner la moindre explication sur les raisons de cette absolue exigence :

entrée interdite

Les responsables de ce site sont en outre dotés d'une belle hypocrisie puisque, lorsque j'avais voulu le visiter en 2008 (et sans doute toujours vrai aujourd'hui), ils indiquaient que l'on pouvait refuser les cookies, et donnaient même, ces braves gens, le lien vers la CNIL :

vous avez le droit, mais on s'en fout

Sauf que...
... dans ce cas, ils interdisaient (interdisent toujours ???) TOUTE page, même celle d'accueil, ce que je n'avais encore jamais vu en 16 ans d'internet !

 

ET LA CNIL (Commission de l’informatique et des libertés) DANS TOUT ÇA ???

Le plus troublant est que la CNIL ne semble pas offusquée par ces comportements, alors que pourtant elle indique clairement dans sa norme simplifiée n°48 du 7 juin 2005 :
« (...) Lorsque le responsable du service de communication au public en ligne utilise des procédés de collecte automatisés de données tendant à accéder, par voie de transmission électronique, à des informations stockées dans l'équipement terminal de connexion de l'utilisateur ou à inscrire, par la même voie, des informations dans son équipement terminal de connexion (par exemple : cookies, applets Java, active X), les utilisateurs sont informés de la finalité de l'utilisation de ces procédés et des moyens dont ils disposent pour s'y opposer. »

Ces recommandations me semblent pourtant totalement opposées aux inquiétantes méthodes communément pratiquées par les sites « officiels » !!!

Mais il est vrai que dans notre actuelle « démocratie » (sic), où nos élus se torchent en toute quiétude avec les bulletins de vote des citoyens (exemple-type : référendum sur la Constitution anglo-saxonne Européenne) la refonte de la loi Informatique et libertés permet à l'État de se contre-fiche des avis de la CNIL, et donc que cette dernière n'a plus qu'un rôle de semblant-être !

big brother

 

Ajout du 25 mai 2010 :

Alex TÜRK, sénateur du Nord et président de la Commission de l’informatique et des libertés (CNIL) a finalement été distingué par le « Prix Spécial du Jury » du Big Brother Awards 2010 (dont les Prix Orwell sanctionnent les pires atteintes à la vie privée, aux libertés publiques et individuelles).

Alex TÜRK était nominé en tant qu’ « exécuteur de basses oeuvres » et pour son appétit à jouer de la « novlangue » avec persévérance !
Considérant qu'Alex Türk était presque un vétéran dans son domaine, le jury a été poussé, à l’unanimité, à l’extraire de la sélection pour lui réserver cette distinction particulière.

Plus de précisions ICI

 

 

________________________________
0 COMMENTAIRE

FRANCE - 18 septembre 2010
Daniel Bertrand a écrit :
Merci à tous ceux et toutes celles qui enrichiront cette page d'un commentaire. Ne vous en privez pas :-)

 

~   POSTER UN COMMENTAIRE   ~

  * champs nécessaires  



 

Sauf imprévu, votre commentaire sera ajouté ci-dessus dans les 24 heures

 

, portraits et nus féminins – photographies
english version

© Daniel Bertrand – droits d'auteur protégés par le code de la propriété intellectuelle – conditions d'utilisation
 

--
mon petit bloc-notes

haut de page
bas de page